En guise d’introduction, on pourrait simplement citer 2020 comme l’exemple parfait de la loi de Murphy. Bref, cette fin d’année illustre bien le concept préféré des pessimistes de ce monde soit que tout ce qui est susceptible de mal aller, ira mal. D’un point de vue plus jovial, on peut aussi dire que s’il existe au moins deux façons de faire quelque chose, au moins l’une de ces façons peut entraîner une catastrophe. Il se trouvera forcément quelqu’un, quelque part, pour emprunter cette voie. Bien qu’à la base cette loi présente des caractéristiques plutôt négatives, elle est néanmoins essentielle à toutes les entreprises qui veulent améliorer leurs performances. Voici ce qu’on peut lire à son sujet.

Les 4 aspects de la loi de Murphy

Edward A. Murphy Jr

Edward Aloysius Murphy Jr. est un ingénieur en aérospatiale américain qui a notamment travaillé sur la sûreté de fonctionnement de systèmes critiques, connu pour la loi qui porte son nom.

Pour bien comprendre la loi de Murphy et ces implications, il est nécessaire de comprendre qu’il y a 4 différents aspects à cette loi :

  1. L’aspect humoristique : vous allez toujours trouver ce que vous cherchez dans le dernier tiroir ou la dernière boîte que vous ouvrez. Bref, le concept inévitable d’une chose.
  2. L’aspect mathématique ou statistique : si beaucoup de personnes actionnent un appareil et qu’il existe ne serait-ce qu’unefaçon de se tromper, il existera statistiquement des gens qui feront une erreur. Par exemple, un équipement doit être à l’épreuve non seulement des accidents les plus improbables, mais aussi des manœuvres les plus stupides de la part de l’utilisateur.
  3. L’aspect cognitif : ressemblant au problème de la corrélation illusoire ou corrélation trompeuse, qui consiste à percevoir une corrélation entre deux évènements qui n’existent pas ou qui est bien plus faible qu’en réalité. Par exemple, si une action échoue, on évoquera la loi de Murphy ; mais si elle réussit, personne ne pensera spontanément à la loi qui ne s’est pas appliquée. C’est l’une des raisons pour lesquelles les clichés semblent si souvent vrais.
  4. L’aspect physiologique : si une première erreur est faite, elle entraîne un état de stressqui amène fréquemment (si l’on n’arrive pas à maîtriser cet état de stress) à d’autres erreurs et la situation ira de pis en pis.

Mise en application de la loi de Murphy

La compréhension de la loi de Murphy est essentielle à toutes les organisations qui veulent améliorer l’ambiance de travail de leurs employés. Pour ce faire, on planifie mieux, on conçoit mieux et/ou on invente des produits plus solides. Bref, la loi de Murphy devient plutôt réflective à cet égard et rien ne garantit qu’un événement va mal tourner lorsque justement, on s’y attend. On allonge volontairement le temps de production et on planifie des jours supplémentaires pour limiter le retard et les conséquences négatives de ne pas respecter des échéanciers.

Une ambiance de travail plus satisfaisante!

Étant donné qu’on s’est donné plus de mal que nécessaire à la planification de nos activités, les aspects négatifs de situation urgente se présentent moins. Par conséquent, l’ambiance de travail et la satisfaction des employés se trouvent grandement améliorer. D’autre part, lorsque les échéanciers sont respectés, les clients sont plus heureux. Il devient plus facile pour toute l’organisation d’obtenir des performances exceptionnelles et d’atteindre les objectifs en termes de satisfaction de la clientèle. Donc, la loi de Murphy au travail peut s’appliquer de la façon suivante :

  • On conçoit des produits plus robustes
  • On évite le stress par une meilleure planification et distribution des tâches
  • On évalue la charge de travail de nos employés
  • On planifie mieux l’organisation du travail
  • On évite les clichés et les préjugés dans l’organisation

Bref, la loi de Murphy est un incontournable pour n’importe quelle organisation qui veut améliorer le bonheur au travail et le taux d’engagement de ses employés. Donc, au lieu d’attendre que votre toast au beurre d’arachides tombe du mauvais côté, prévoyez-en une deuxième dès maintenant. Bonne planification!

12 lois à découvrir pour augmenter la productivité en entreprise!

La Loi de Laborit : plaisir ou fuite?
La loi d’Illich ou la loi des rendements décroissants
La loi de Murphy : quand le négativisme peut se révéler en positivisme!
La loi de Parkinson relate une certaine forme de procras- tination
La loi de Fraisse pour plus d’équité entre employés
La loi de Pareto pour obtenir des résultats rapidement!
La loi de Hofstadter ou la difficulté de prévoir le temps d’exécution d’une tâche complexe
La loi de Douglas parce qu’un environne- ment bien rangé amène plus de productivité!
La loi de Carlson pour favoriser le « deep working »
La loi de Newton ou le principe d’inertie d’un grand scientifique
La loi de Taylor : meilleure productivité, salaire plus important!
Loi de Swoboda-Fliess-Teltscher : comprendre la motivation au travail
IPSO Technologies - Publicité Office Boost