Afin de se changer les idées, voici quelques tendances à surveiller pendant les prochaines années. Outre les tendances, il y a de nombreux mythes concernant le futur. Évidemment, avec le programme Space X et ses vaisseaux spatiaux laissent le loisir à n’importe lequel rêveur d’aller encore plus loin. Bref, voici ce qui devrait nous surprendre ou pas dans les prochaines années. 

Mythe : la disparition d’Uber au profit des véhicules autonomes volants!

Soyons réalistes, comptez au moins 10 ans avant de pouvoir monter à bord d’un véhicule volant autonome. Bien que la technologie existe déjà, la fiabilité mécanique et logistique d’engin plus gros et les nombreuses réglementations demeurent un réel défi.

Réalité : Démocratisation de l’intelligence artificielle (IA)

Aujourd’hui, n’importe quelle boîte de programmation sérieuse peut maintenant adapter des technologies de l’IA. Cependant, les programmeurs avides de profits rapides demeurent encore trop nombreux et devraient moins investir dans le marketing et s’affairer à la tâche de programmation. Néanmoins, il y a encore des questions d’ordre moral et éthique à élucider.

Mythe : la bio-informatique humaine

L’idée ne date pas d’hier! Il suffit de se rappeler la série L’homme de 6 millions (The Six Million Dollar Man), diffusée en 1974, pour s’en convaincre. Pourtant, les micropuces, la nanotechnologie et les implants demeurent un sujet passionnant.

Réalité : les espaces de travail intelligents

Des espaces de travail plus centrés sur les besoins des humains. Notamment, dans un espace de travail intelligent, on a recours à des tableaux blancs électroniques pour consigner plus efficacement les comptes-rendus de réunions. De plus, des capteurs permettent de fournir des renseignements personnalisés selon l’emplacement des employés.

Mythe : l’apocalypse de l’emploi à court terme!

Quoiqu’on en dise, la technologie façonne déjà le monde de l’emploi dans plusieurs domaines. Cependant, des tâches manuelles et professionnelles comme exercées par les infirmières, physiothérapeutes, préposés aux bénéficiaires ou même cuisiniers demeureront assez stables dans la prochaine décennie. De plus, bien qu’on aimerait tous avoir son propre robot masseur, cela va coûter moins cher se faire masser par de vraies personnes.

Enfin, lorsqu’on parle de futur, il faut bien sûr ne pas croire tout ce qu’on lit, mais surtout se fier à sa propre intuition. Il n’en demeure pas moins que les avancées technologiques sont plutôt positives et portent plus à rêver qu’à dramatiser!